#wishlistdepoche

J’ai beau avoir un milliard de livres à lire, je ne peux pas m’empêcher d’avoir envie d’en accumuler encore plus. Faut dire qu’une nouvelle librairie vient d’ouvrir près de chez moi (j’en parlerai surement bientôt) et on dirait qu’elle se fait un malin plaisir de me provoquer avec ses milliards de merveille. OUI JE LE PRENDS PERSONNELLEMENT.

Petit article en marge donc, histoire de vous faire partager ma wishlist de nouveautés en poche.

Paul Murray, Skippy dans les étoiles, 10-18. 

9782264062147

« À Dublin, de nos jours Au collège pour garçons de Seabrook, vénérable institution dublinoise, le duo le plus impopulaire est celui formé par Daniel « Skippy » Juster et Ruprecht Van Doren. L’un est un ado chétif et timide, gamer acharné et grand consommateur de mystérieuses petites pilules ; l’autre est un petit génie des maths obèses, fervent adepte de la théorie M, celle qui permet d’ouvrir un portail sur les dimensions parallèles. Tous deux pourraient continuer à jouir d’une rassurante invisibilité si Skippy n’avait pas eu la très mauvaise idée de tomber amoureux de la jolie Lori, du collège de filles voisin. Et d’attirer ainsi l’attention de son rival, le très brutal Carl, dealer occasionnel et psychopathe officiel de l’école. Alors que tous les élèves frémissent d’excitation à l’idée du bain de sang annoncé et que le corps enseignant débat inlassablement de l’interminable et inéluctable transition laïque, Skippy leur réserve une surprise de taille. Surprise aux effroyables conséquences… »

WHY I NEED IT : parce que ça a l’air totalement dingue, à l’image de la couverture, parce que ça se passe à Dublin, parce que j’aime les OVNI.

 

Tom Wolfe, Bloody Miami, Pocket.

9782266244831

« Miami. En moins d’une génération, les Cubains s’y sont taillé la part du lion.
Noirs, Haïtiens et « gringos » bon teint sontout, emportés par la vague latino. Toutes ces communautés sont à couteaux tirés et gare à qui s’en écarte ! Ainsi, pour s’être distingué de son clan, le policier cubain Nestor Camacho ne passe plus que pour un traître, aux yeux des uns, ou un indésirable, aux yeux des autres. Le chaos appelant le chaos, sa sublime petite-amie, qui a des rêves de grandeur, vient de le quitter…
Descente aux enfers ou élévation sociale, faites vos jeux… à Miami, rien ne va plus ! »

WHY I NEED IT : parce que Le bûcher des vanités, son premier roman, m’a fasciné, parce qu’il me tarde de découvrir quel portrait il fait de Miami.

 

Derek Van Arman, Il, Pocket. 

9782266216715

« « La plupart des tueurs en série n’ont rien à voir avec les mythes qu’ils ont engendrés. Ils ne vivent pas isolés, au milieu des bois ou au fin fond d’un asile. Ce sont vos voisins. ils prennent le bus avec vous. Vos enfants jouent avec les leurs. »
Un tueur atypique, pervers, machiavélique, diablement méthodique a tué une mère et ses deux filles, laissant derrière lui le cadavre du lapin de la famille engoncé dans un anorak.
Jack Scott, directeur du Vicat (Violent Criminal Apprehension Program), se lance dans une traque obsessionnelle après la découverte d’ossements enterrés sous un ancien bowling qu’il relie à des enlèvements, viols et assassinats de jeunes filles dans le Sud des USA.
Il en est certain, il a affaire à un T-Recs, un tueur « récréatif » dénué d’émotions. »

WHY I NEED IT : parce que ça fait un bail que je n’ai pas lu un bon vieux thriller, parce qu’avec True Detective et Hannibal à l’écran, en ce moment je suis au point niveau GROS TARES ASCENDANTS SOCIOPATHES.

Et vous les enfants, avez-vous des nouveautés poche à me recommander ? Disons qui remontent à ce début d’année, on va pas chipoter ! 

Publicités

4 réflexions sur “#wishlistdepoche

  1. Je dois avouer que le premier et le dernier m’intriguent aussi ! Le second n’a pas l’air inintéressant mais j’attends de lire Le bûcher des vanités afin de me faire un avis objectif sur Tom Wolfe ;). Je n’ai malheureusement rien à te proposer car j’évite au maximum les tentations xD. Mais je pense que tu es déjà entre de bonnes mains avec ces 3 là.

    J'aime

  2. Ah oui, « Il » me fait de l’oeil aussi. Et j’ai Skippy dans ma PAL, ça a l’air tellement décalé, je n’ai pas résisté ! Je te comprends pour la librairie tentatrice, je me fais toujours « avoir » quand je passe devant la mienne 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s