Undone

Histoire de terminer la semaine en beauté (et d’égayer ce dimanche soir – le dimanche soir me donne toujours envie de me pendre avec du papier tue-mouches) j’ai décidé de vous parler un peu de Revanche, de Cat Clarke, que j’ai eu l’occasion de lire en fin d’année dernière et qui m’a laissée une vive impression. C’est aussi l’occasion de vous introduire auprès de mon Ipad, qui, bien qu’il ne remplacera jamais le bon vieux papier (mon côté réac’) m’offre parfois des expériences de lecture bien sympathiques. Et puis c’est globalement un jouet dont je ne peux plus me passer, c’est limite si je n’ai parfois envie de le baptiser (que pensez-vous d’Alfred ?) et de lui donner une personnalité (je le soupçonne d’être végétarien).

BIEN MAINTENANT QUE JE VOUS AI COPIEUSEMENT ABREUVE DE CONNERIES, ON VA POUVOIR PASSER A REVANCHE. MERCI.

Ceci dit, hors déconne, et ça m’intéresse, quelle est votre position par rapport aux ebooks, aux tablettes et aux liseuses ? Avez-vous changé vos habitudes de lecture ou êtes-vous en mode VADE RETRO SATANAS ?

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Jem est amoureuse de son meilleur pote, Kai, mais manque de bol, ce dernier est gay. Rien de bien grave jusqu’au jour où une vidéo qui révèle explicitement l’homosexualité de ce dernier est balancée sur le net. Kai ne le supporte pas et met fin à ses jours. Jem prend donc une décision irrévocable : elle se tuera elle aussi. Mais avant cela, elle retrouvera les ordures responsables du suicide de Kai et leur fera payer. Justement, elle reçoit une lettre anonyme avec une liste de noms plus que compromettante.

Je me suis laissée tentée par Revanche sur l’App Store, attirée par l’histoire mais n’ayant pas de grandes attentes par rapport à ce livre, j’ai été agréablement surprise et bien plus remuée que prévu. Revanche est un roman ados/young adult de qualité, vraiment. Il traite de sujets bien actuels comme le harcèlement sur Internet ou la difficulté d’assumer son homosexualité, en particulier dans le contexte sans pitié du lycée. Les personnages sont attachants, en particulier Kai qu’on découvre réellement à travers les lettres qu’il a laissées à Jem, mais aussi travaillés : Cat Clarke ne se contente pas de nous proposer du blanc ou du noir, les caractères sont creusés et éloignés des archétypes « gentils vs vraiment très méchants », ce qui est très appréciable dans ce genre de littérature. L’écriture est très agréable et surtout vraiment adaptée : la langue n’hésite pas à se faire plus dure ou crue dans certains dialogues, dans certaines scènes intenses, mais le sujet est lui-même très fort.

La seule ombre au tableau, pour ma part, est le suspense qui est instauré et qui n’a absolument pas fonctionné dans mon cas (je n’en dis pas plus, il n’y a rien de pire que d’être spoilée). Je sais que ce n’est qu’un aspect du livre et que l’optique principale est ailleurs, mais tout de même.

Enfin le roman alterne des passages vraiment poignants avec des moments plus tendres, et même souvent drôles, c’est aussi ce qui m’a beaucoup touchée. J’ai hâte de découvrir Cruelles, maintenant et globalement je compte bien me pencher sur la collection R des éditions Robert Laffont qui a l’air de proposer des romans pour ados atypiques.

Cat Clarke, Revanche, R, Robert Laffont. 

Publicités

7 réflexions sur “Undone

  1. j’ai une liseuse Kobo Glo que j’ai baptisée très originalement…Gloria ! Diminutif, Gloglo. Et j’aime bien Alfred, ça me fait penser au majordome de Batman, et je suis très fan de Batman et de son Alfred. Bref : )

    On m’a offert Gloglo pour mes 30 ans, il y a un an et demi, et jusque-là j’avoue que j’étais assez réfractaire aux livres électroniques mais comme on trouve certains livres uniquement en numérique et que je n’aime pas lire sur l’ordi, je me suis laissée faire. Et je ne regrette pas, j’adore ma liseuse, même si pour être honnête je ne lis pas énormément dessus et qu’elle ne remplacera jamais la relation quasi-charnelle (^^) que j’ai avec les livres papier ! Mais c’est bien pratique quand on part en voyage, ou qu’on n’est pas sûr d’aimer un bouquin et qu’on ne veut pas mettre trop cher dedans et qu’on lit en anglais – puis ça évite d’encombrer inutilement ses étagères.

    Sinon jamais lu Cat Clarke et jamais eu envie de le faire 🙂

    J'aime

    • D’après les retours que j’ai eu, la Kobo plait beaucoup plus que la Kindle qui propose une offre plus rigide apparemment. Moi, je n’ai jamais su me faire aux liseuses, même si le confort de lecture est meilleur que sur une tablette (pas de rétroéclairage dans la face qui te fusille les yeux). Je reste fidèle à mon Ipad, c’est mon côté maso. Et puis comme toi, c’est une toute petite part de mes lectures.

      J'aime

  2. Baptise, baptise ! 😀 Perso, ma liseuse se nomme Archibald pour les intimes. Je dirai que je m’en sers autant que je lis de livres « papier ». Du coup fallait bien qu’on soit copains lui et moi x). Bref pour en revenir à Revanche, le résumé me tente et ne me tente pas en même temps, embêtant, je sais. Mais vu que j’ai plutôt au des bonnes surprises avec cette collection, je pense que cette histoire passera certainement à la casserole un jour ou l’autre!

    J'aime

  3. Je n’ai lu presque que des navets pour la collection R en fait (MON DIEU LA SELECTION qu’est-ce que c’est nul), mais je n’entends presque que du bien de ce titre-là et ce de de gens de confiance (tu en fais partie maintenant, tu peux rougir), donc… ouais ouais je note c’est bon.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s