Moi j’aurais été une Fraternelle. Ou…

Restons dans l’actu et parlons un peu de Divergente (le film sort le 9 avril prochain). Après avoir vu la bande-annonce il y a déjà un bon moment au ciné, je me suis dis qu’il serait peut-être temps de me pencher sur la série. Résultat ? I’M NOT DISAPPOINTED AT ALL GUYS !

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Beatrice appartient à un monde divisé en cinq factions : les Sincères, les Erudits, les Audacieux, les Fraternels et les Altruistes, enfin, sa propre faction. A seize ans, tous les individus passent un test qui a pour but de les orienter dans leur choix définitif de faction. Mais, gros BUG : le test de Beatrice n’est pas… concluant. Elle est divergente. Elle va vite apprendre que c’est un secret qu’il faut protéger, en particulier au sein de la nouvelle faction brutale qu’elle s’est choisie : les Audacieux.

Je dois dire que j’ai été agréablement surprise par le premier opus de cette série. L’ambiance globale est assez séduisante, du moins pour tous ceux qui apprécient le genre de la dystopie ado : une société divisée en factions basées sur des traits de caractères poussés à l’extrême dans le but de créer un ensemble parfait. On comprend vite que le système est bancal, que chacune des factions a ses côtés sombres, ses contradictions, ses rivalités avec les autres etc…

Ce premier tome est centré autour de l’apprentissage de Beatrice (devenue Tris) au sein de la faction des Audacieux. Ca aussi, ça m’a plu, et quand bien même le gros de l’action se situe dans les trente dernières pages, on prend beaucoup de plaisir à suivre cette longue phase d’initiation, les classements des novices, les exercices de maitrise de la peur, les rivalités entre les concurrents toussatoussa… Je dois être honnête, ce que j’ai préféré, c’est la GROSSE BASTON. (Veronica Roth n’épargne guère ses petits protégés).

Divergente n’est pas une révolution du genre non plus. On retrouve toutes les caractéristiques communes à ce type de bouquins : l’héroïne un peu en décalage avec son milieu d’origine qui dispose d’aptitudes particulières, l’histoire d’amûûûûr (même si c’est pas trop mal amené pour le coup), une poignée d’ados face à la société corrompue… La langue/la traduction non plus n’ont rien de transcendant à mon sens, mais j’ai envie de dire… So, what ? Les codes ou encore la narration simple qui s’efface au profit de l’action et du propos c’est un peu ce qu’on attend (en tous cas ce que j’attends) quand je lis de la dystopie ado.

Ce premier tome faisant figure d’introduction (même si ça se remue gentiment le boul’ à la fin), j’ai bien hâte de lire la suite : QUELLE COINCIDENCE J’AI DEJA LE TOME 2 EN MA POSSESSION.

Petite bande-annonce du film :

Ah oui, et vous, vous auriez choisi quelle faction ? (c’est le test Marie-Claire du jour : on ne répond pas Divergent, c’est de la triche) –> Moi je serai allée chez les Fraternels, ça a l’air d’être la grosse ambiance genre on passe nos journées à ramasser des pommes et à faire des bébés. (mon côté hippie)

Veronica Roth, Divergente Tome 1, Nathan.

Publicités

6 réflexions sur “Moi j’aurais été une Fraternelle. Ou…

  1. Ah c’est chouette que tu aies aimé ce premier tome :D. Le deuxième m’a déçu par contre et je me suis fais spoiler le dernier, on peut dire que j’ai la poisse avec ce trilogie x). J’ai aussi eu l’occasion de voir le film par des moyens détournés et j’ai trouvé ça sympa. J’irai sûrement le revoir au ciné.

    J'aime

  2. J’avais lu le premier tome à sa sortie en français, et j’avais vraiment aimé. Puis ils ont fait n’importe quoi avec les couvertures et comme je suis une lectrice chichiteuse qui aime bien quand tous les tomes d’une même série matchent entre eux, j’ai revendu mon tome avec l’intention de m’acheter la trilogie en anglais. Evidemment, avec la PAL monstrueuse que je me coltine, je n’ai toujours pas fini la série 🙂

    Sinon moi je choisis un mélange entre les Sincères (à cause de ma langue bien pendue) et les Erudits (ils doivent lire toute la journée ^^) !

    J'aime

  3. J’entendais de le finir aussi en anglais pour commenter ton article (que j’ai adoré au passage !) et je crois que je vais t’accompagner chez les fraternels ! On se fera des tresses à fleurs sauvages ! ^^ Vivement le film !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s