Au tour de Will !

Celui-là je m’étais pourtant promis de le faire durer… D’autant que Beautiful Beginning ne sort qu’en août. Mais rien à faire, je suis une sale addict. Beautiful Player a donc été avalé en deux minutes douze approximativement et comme d’hab, je suis juste sous le charme.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Hanna, dite « Ziggs » – oui ça sort de nulle part – a beau être jolie, avoir vingt-quatre ans et habiter Manhattan, elle passe dix-huit heures par jour dans un labo sa vie sociale frôle le zéro. A tel point que son frère Jensen décide de prendre les choses en main et de demander à son vieux pote Will de la coacher. Problème : difficile de faire ami-ami avec son fantasme d’adolescente, surtout depuis qu’il a trente-et-un ans et des chemises dignes de ce nom.

Le schéma reste le même : Will est un nouveau Bennett, un nouveau Max : ces deux-là l’avaient prédit en mode « Madame Irma » : le prochain c’est toi. Mais comme d’habitude, Christina Lauren ou devrais-je dire Christina et Lauren nous livrent une véritable friandise, drôle et sexy. Le style est toujours aussi addictif, à la fois cru et juste décalé comme il faut. Sans déconner, je crois qu’un jour je vais me faire un carnet de citations à partir de cette saga. Les dialogues, les situations drôles et l’ambiance toujours ultra caliente (à prononcer avec l’accent of course) font 90% du plaisir de la lecture.

Les deux auteurs confirment aussi leur talent pour créer des personnages assez uniques, en particulier féminins. Hashtag GIRLPOWER j’ai envie de dire. Hanna est juste épique puisqu’elle pose un regard scientifique sur à peu près tout ce qui lui tombe sous les yeux : des drosophiles jusqu’aux « first date » en passant par les films pornos. Forcément, elle est d’une franchise ridicule en toutes circonstances et compte bien utiliser Will comme cobaye sexuel et plus si affinités.

Oh, et elle porte aussi des chaussons Kermit-la-grenouille. Epique vous dis-je.

La suite pour les deux autres couples s’amorce aussi dans ce tome (information à l’intention des fans de Chloé la furie ou Max l’exhib), autant dire que j’ai carrément hâte de lire le prochain – Beautiful Beginning – qui sort en août avec, au programme : Chloé et Bennett le mariage, rien que ça.

Brefons : je recommande, as usual. Parce que la monogamie sexy, c’est le bien.

 

Christina Lauren, Beautiful Player, Hugo Roman.

Publicités

2 réflexions sur “Au tour de Will !

  1. A chaque fois je me dis la même chose que toi, « celui la je le fais durer » mais j’en suis franchement incapable ! Ces livres sont tellement prenant, drôle que j’arrive a les lâcher qu’une fois fini ^^. Vivement le mois d’août pour le prochain !!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s