It’s a pirate’s life for me !

Petit apparté, rapport à la photo. Les bouquins et les écrans ont fini par avoir la peau de mes yeux (mon dieu j’ai envie de vomir rien qu’en écrivant ça) et désormais il faudra compter avec elles, les susnommées Rayban. Moi qui ai toujours rêvé d’acheter les fausses lunettes chez Claire’s, me voilà punie. Mais l’essentiel est en dessous : Scott Lynch récidive avec Les Salauds Gentilhommes Tome 2 : Des horizons rouge sang.

photo

Echappés de Camorr, Lock Lamora et son fidèle compagnon Jean Tannen débarquent à Tal Verrar, une puissante cité régie par deux forces ennemies : la riche association du Priori face à l’Archon. D’abord accaparés par leurs habituelles magouilles, les deux voleurs vont se trouver enchainés à cette lutte de pouvoir qui les mènera loin de chez eux, aux confins de la mer de Cuivre où les pirates font la loi.

Vous connaissez mon amour pour les aventures de Locke depuis le tome 1, et bien le second ne m’a pas déçue. D’abord parce que c’est la MEGA AVENTURE. L’accro à Pirates des Caraïbes qui sommeille en moi a été comblée : des pirates, des costumes, des vols, des pièges, du poison, des îles malfamées et des créatures sous-marines chelous… Les stratégies malhonnêtes de Lamora sont toujours aussi séduisantes, les mensonges s’empilant jusqu’à ce qu’on soit perdu nous-mêmes, jusqu’à ce que la lumière se fasse quelques pages plus loin… un peu comme un numéro de voltige. La structure narrative est en tous points comparable au tome 1 : on alterne entre flash-backs et présent, histoire de mettre tous pleins d’éléments en place, parfois sans lien apparent et qui trouvent tous une cohérence au point final de l’histoire. J’ai pu quand même déplorer certains temps morts mais l’univers est si riche qu’on a l’impression d’être sans cesse aux côtés de Locke, en totale immersion.

Ce que j’aime aussi c’est que la fantasy est toujours au second plan dans cette histoire, elle sert plus de toile de fond que de véritable genre : bestiaire, pratiques alchimiques… Au fond, ce qui prédomine, ce sont les tours de passe-passe et les arnaques.

Je passerai sur l’écriture qui reste géniale, à mourir de rire et souvent poétique pour me pencher sur un point particulier qui mérite d’être relevé et c’est la place que Scott Lynch accorde aux femmes dans l’univers de ses Salauds Gentilshommes. Il est admis qu’elles sont en tous points égales aux hommes, et la plupart d’entre elles occupent des postes ultra élevés dans la hiérarchie (capitaines pirates, grandes alchimistes…) ou servent de garde du corps. Si vous hésitiez à vous lancer dans la saga des Salauds Gentilshommes, maintenant foncez, parce que c’est une saga DE FANTASY FEMINISTE et c’est assez rare pour être noté. (adieux filles toutes nues au deuxième plan de GOT)

 

 

Scott Lynch, Les Salauds Gentilshommes, Tome 2 : des horizons rouge sang, J’ai lu. 

Publicités

3 réflexions sur “It’s a pirate’s life for me !

  1. J’avoue, une fan de pirates de caraïbes sommeille également en moi 🙂 hi hi ! elle me tente bien cette saga, bon je commencerai pas le tome 1 mais elle a l’air chouette !
    les lunettes c’est ma hantise en ce moment! vu mes lectures et mon boulot devant l’écran je me dis que j’y passerai aussi 😦

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s