Noël avant Noël !

Tonight, je voudrais vous parler de ma dernière lecture poche en date. Un grand merci au Livre de Poche qui m’a incorporée dans sa sélection des blogueurs pour octobre au passage ! Mon choix s’est porté pour Esprit d’hiver de Laura Kasischke. Mais pourkeuuuua ? Parce que j’en ai entendu parler y’a déjà un bon moment à La Grande Librairie et que Busnel en faisait un teasing de folie. Parce que le résumé m’a tout de suite attirée aussi. Et en dépit de certaines critiques mitigées entendues ici et là, j’ai eu envie de suivre mon instinct premier.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Tu crois que c’est de la neige ?… Ou une vieille serviette de bain ?

Holly s’éveille, le matin de Noël et prise d’une terrible angoisse, elle fonce dans la chambre de sa fille Tatiana pour découvrir avec soulagement qu’elle est toujours sagement endormie. Dehors, c’est la tempête et la neige a tout envahi, si bien que le reste de la famille et les différents invités ne pourront pas se joindre à elles. Alors que la mère et sa fille adolescente entretiennent des relations plus que conflictuelles, Holly se rappelle quel bonheur ce fut de ramener sa petite Tatiana de Sibérie treize ans plus tôt. Un paradis en comparaison avec ce Noël étrange, où les appels anonymes et les échanges glaçants avec Tatiana s’enchainent. Et puis Holly a cette certitude terrifiante depuis qu’elle a ouvert l’oeil : « Quelque chose les avait suivis depuis la Russie jusque chez eux. »

Hinhinhin, plutôt efficace, hein ? J’avais surtout entendu parler de cette fameuse accroche, présente dès le début du bouquin « Quelque chose les avait suivis depuis la Russie jusque chez eux » et honnêtement… vous aurez ce fil rouge flippant en tête jusqu’à la fin. C’est d’ailleurs ce qui aide un peu à contrebalancer le rythme très lent de ce roman. Les férus d’action intense ne se retrouveront probablement pas dans cette lecture. Etrangement, je ne me suis pourtant pas ennuyée une seule seconde. On est dans la tête d’Holly avec toutes les répétitions, les digressions, les souvenirs que cela suppose. Certains peuvent trouver cela un peu lourd, moi j’applaudis surtout l’écriture mimétique et élégante de l’auteur, qui accompagne merveilleusement bien la détresse de son personnage.

Et puis voilà… Je ne sais pas s’il est classé ainsi, mais pour moi, Esprit d’hiver est un thriller génial. En quelques lignes (indice : c’est plutôt vers la fin), Laura Kasischke vous en retourne deux avec un dénouement ABSOLUMENT FLIPPANT. Un dénouement auquel elle nous prépare soigneusement tout au long du roman et qu’on ne voit quand même pas venir. (je parle toujours pour moi mais je dois pas être la seule)

Très belle découverte donc ! Un conseil : gardez-le pour Décembre, pelotonnez-vous devant la chemisée (ou le radiateur électrique) et préparez-vous à un joli Noël joliment angoissant.

 

Laura Kasischke, Esprit d’hiver, Le Livre de Poche. 

Publicités

9 réflexions sur “Noël avant Noël !

  1. Laura Kasischke (à savoir qu’on prononce Kaziski dans les dîners mondains) a l’art et la manière de poser des ambiances flippantes, de tenir en haleine et de surprendre jusqu’au bout. Je n’ai pas encore dévoré toute sa biblio mais c’est inscrit dans mon interminable programme littéraire ! Je ne crois pas avoir encore croisé de critiques négatives à son sujet…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s