N.

J’ai fini Le confident d’Hélène Grémillon hier soir et j’en suis encore toute retournée. Pourtant je l’avais sorti de ma bibliothèque sans grande conviction. Comme quoi…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

On est en 1975. Camille vient tout juste de perdre sa mère, quand, au beau milieu des lettres de condoléances qu’elle a reçu, elle trouve une lettre étrange et anonyme qui parle d’amoures enfantines, du village de N., de tragédies intimes, de la montée du nazisme et de la menace de l’occupation. Elle ne connait ni l’auteur, ni les hommes et les femmes dont il parle mais il continue pourtant à lui envoyer des lettres et bientôt, Camille comprendra pourquoi.

Magnifique bouquin, vraiment. Je mettrais bien deux trois torgnoles au Moi du passé qui l’a laissé prendre la poussière aussi longtemps. Le confident est un roman à tiroirs, où le présent de Camille et les histoires des lettres se mêlent, se répondent. On ne peut plus lâcher ce livre à partir du moment où on l’a ouvert, puisqu’à l’instar du personnage principal, NOUS AUSSI ON VEUT SAVOIR POURQUOI IL LUI RACONTE TOUT CA. Suspense donc.

L’auteur X évoque quatre personnages, qui, entre la quiétude de N. et un Paris menacé, vont entrelacer leurs destins pour le pire. Annie, la petite prodige de la peinture, Louis, qui est tombé amoureux d’elle enfant à l’église, et les riches Mr et Mme M. J’ai adoré l’histoire intime et extrêmement forte tout autant que l’aspect très documenté du roman autour de l’Occupation, des moeurs et de la famille de l’époque. Le confident parle de femmes, surtout, qui se sont retrouvées à un tournant de l’histoire par hasard, mais qui ne sont véritablement meurtries que par la douleur intime. Et cette très belle idée est portée par une plume plus belle encore.

Je vous recommande plus que chaudement cette lecture, où il y a tout : l’Histoire, l’histoire, le suspense, l’amour, la guerre, la peur, la trahison et toutes ces choses qui nous font pleurer et rire, et avaler ces quelques trois cent pages à la vitesse de la lumière.

 

Hélène Grémillon, Le confident, Folio. 

Publicités

10 réflexions sur “N.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s