Crème solaire indice 50

ENFIN. Il m’a fallu batailler pendant des semaines mais j’ai réussi à choper La terre brûlée, le tome 2 de l’Epreuve de James Dashner à la médiathèque. #MaledictionTome2 Ma patience a été récompensée puisque la suite m’a encore bien emballée (lu en approximativement une soirée…).

COMME D’HABITUDE : ATTENTION SPOILERS. (Article réservé aux individus ayant déjà avalé le premier tome. Videur à l’entrée.)

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Thomas et toute sa petite bande de tocards se croyaient en sécurité après avoir enfin échappé au labyrinthe. Mais tous vont bien vite découvrir que l’Epreuve est loin d’être terminée. Abandonnés dans un désert brûlant, leur nouvelle tâche est simple : rallier « le refuge » en moins de deux semaines. En tâchant de ne pas finir brûlé au deuxième degré ou de tomber entre les griffes des infectés…

Le Labyrinthe m’avait beaucoup plu (souvenez-vous, c’étant en l’an quatre avant notre ère) et la suite ne m’a pas déçue. Si l’aspect huis-clos du labyrinthe m’a d’abord un peu manqué, j’ai vite adhéré a ce nouveau climat hyper oppressant, à la chaleur écrasante, à la poussière, aux villes désertes… C’est une arène d’un tout autre genre dans laquelle sont plongés les ados et s’ils se sentent plus libres en apparence, l’épreuve n’en est pas moins atroce.

Il y a toujours autant d’action, de rebondissements, de retournements de situation… C’est d’abord ce que j’aime dans cette série de bouquins, on n’a pas le temps de s’ennuyer. A peine les personnages se sont-ils sortis d’une galère qu’il y en a une nouvelle pour leur tomber sur le coin de la tronche. On les aime, on veut qu’ils s’en sortent, mais en même temps, on prend un plaisir assez sadique à les voir ramer leur mère, il faut l’avouer.

La grande intrigue à peine annoncée à la fin du premier tome se met en place. Qu’est-ce que Thomas et Teresa ont oublié ? Qu’est-ce que cette étrange infection qui semble avoir rendu la population complètement dingue ? Etc, etc. Et bien sûr, ça se finit encore en cliffhanger ! Autant vous dire que je vais me ruer sur le tome 3 (qui, j’en fais le pari, va mystérieusement avoir disparu des étagères quand j’y retournerai). Pour l’instant, le premier tome reste mon préféré (et je pense qu’il va le rester), tout simplement parce qu’on nageait dans l’inconnu total. Là, forcément, on sait maintenant que les gamins sont soumis à des épreuves, mais il reste tout un tas de mystères à résoudre encore et je ne doute pas que la suite nous réserve des surprises.

 

James Dashner, L’epreuve tome 2, La terre brûlée, Pocket Jeunesse. 

Publicités

4 réflexions sur “Crème solaire indice 50

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s