La Sélection continue…

… et va probablement s’achever pour moi. MAIS NE METTONS PAS LA CHARRUE AVANT L’AGNEAU. Souvenez-vous, il y a quelques temps, j’ai découvert La Sélection de Kiera Cass, qui m’avait laissé un goût de moyenmoyen mais intriguant quand même. Je me suis donc lancée dans L’Elite, le second tome avec tout plein d’espoir dans mon petit coeur.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Les trente-cinq candidates au trône d’Illéa ne sont plus que six désormais, autant dire que la compet’ s’intensifie. Entre les mesquineries de cour, les réceptions guindées et les attaques des Renégats, America doit prouver au prince Maxon qu’elle a encore sa place au palais. Et ça, c’est sans compter les sentiments qu’elle nourrit pour Aspen, son first love, maintenant soldat au château…

Il est clair que ce bouquin se lit extrêmement bien et vite, l’écriture ne m’a pas soufflée mais elle reste fluide et agréable.

Malheureusement, à mon sens, l’histoire n’a pas décollé. Les premiers tomes faisant souvent office de mise en place, je m’étais dit que l’action viendrait probablement plus tard, d’autant que plusieurs éléments intéressants avaient été lancés dans La Sélection. Mais non. Le récit reste à mon sens vraiment plat et à part les petits cancans au palais, il ne se passe pas grand chose. On sent que l’histoire aurait pu être intéressante mais tout est juste effleuré : la télé-réalité est presque totalement écartée dans ce tome, alors que c’était l’un des aspects que je trouvais intéressant à traiter, et si des éléments relatifs à la fondation d’Illéa sont évoqués, tout cela reste quand même très léger.

Je n’arrive pas non plus à accrocher aux personnages. America me laisse assez indifférente, de même que le triangle amoureux qu’elle forme avec Maxon et Aspen, un peu vides eux aussi. On ne pourra pas dire que je n’avais pas été prévenue, évidemment que cette série de bouquins évoque en priorité les affres de l’amûûûr, mais leur histoire manque de profondeur.

Il y a donc peu de chances pour que je lise l’Elue, je passe peut-être à côté d’un dénouement de dingue, mais c’est sans regret pour ma part.

 

Kiera Cass, L’Elite, Collection R, Robert Laffont. 

Publicités

4 réflexions sur “La Sélection continue…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s