La Summer PAL !

Comme le chantent si bien Sandra Dee et Dany Zuko, « oh, oh, those summer nights » c’est parti ! Et moi l’été, j’aime bien lire sur la plage histoire de salir mes petits chéris à coup de crème solaire et de sable. Je partage donc avec vous ma PAL de base des vacaciones, avec de l’évasion, de la diversité et du keeph’ comme il faut. Bien sûr, je ne m’interdis pas de lire pleins d’autres trucs à côté (comme Public, Closer et Le Monde) et c’est pour ça que je n’ai sélectionné que sept petits titres.

In the end de Demitria Lunetta chez Lumen : (résumé à ne pas lire si vous n’avez pas lu le tome 1 !) « Voilà trois mois qu’Amy a fui New Hope pour échapper au diabolique docteur Reynolds. Grâce à l’équipement de Gardienne que lui a fourni Kay et à l’émetteur sonique qui éloigne les créatures, elle survit tant bien que mal dans les étendues désertiques du Texas. Jusqu’au jour où une voix lui parvient à travers l’oreillette qui la relie encore à ses anciens camarades : Baby, restée à New Hope, est en danger. Amy n’a pas le choix. Si elle veut sauver sa soeur d’adoption, il va lui falloir se rendre à Fort Black, là où d’autres survivants se sont rassemblés et vivent selon la loi du plus fort. Dans cette véritable jungle, la jeune fille va tout faire pour retrouver Ken, le frère de Kay, seul capable de l’aider à secourir Baby. Assistée de Jacks, le neveu du dirigeant de Fort Black, la jeune fille finit par en apprendre un peu plus sur l’invasion des Floraes. »

Pourquoi je vais le lire cet été : parce que j’avais adoré le premier tome de ce diptyque, In the after, et que j’ai hâte de retrouver mon héroïne dans son monde hostile au milieu des créatures.

Like me de Thomas Feibel chez Bayard Jeunesse : « Jana, Caro et Eddie s’inscrivent à un concours organisé par le réseau social ON. Le vainqueur deviendra le présentateur d’une émission de webtélé. Pour l’emporter, il faut réunir le plus de points en postant des vidéos et des photos. Les trois collégiens s’allient pour augmenter leurs chances. Mais, bientôt, Caro est prise de doutes : Jana va trop loin, elle semble prête à tout pour gagner. Malgré tout, elle-même ne parvient pas à s’arrêter. La quête des like devient un besoin irrépressible… »

Pourquoi je vais le lire cet été : parce que la thématique du danger des réseaux sociaux est on-ne-peut-plus actuel et que j’ai hâte de voir comment elle est traitée dans ce roman ado par l’auteur qui est apparemment un spécialiste de la question.

Fight for love, Ripped, de Katy Evans chez Hugo & Cie : « Pandora, la copine gothique de Brooke et Mélanie, pensait que le chagrin d’amour qu’elle avait vécu à cause de son ex, rockeur et bad boy, était loin derrière elle. Mais le voilà de retour en ville pour le plus gros concert de l’année. Elle le déteste tellement qu’elle ne résiste pas à l’idée de lui faire un gros canular durant le concert, accompagnée pour cela de Mélanie. Mais alors qu’elles sont arrêtées par la police et qu’elle se retrouve face à son ex, toujours aussi magnifique, des tas de sentiments remontent à la surface, auxquels elle ne s’attendait pas. Elle ne s’attendait pas non plus aux conditions de la liberté sous caution : Mélanie est autorisée à rentrer chez elle alors qu’on place Pandora dans une situation périlleuse, beaucoup trop proche de son ex.« 

Pourquoi je vais le lire cet été : parce que c’est le dernier tome de la saga et que j’ai envie d’emporter un petit truc léger sur la plage (vous noterez que la meuf est optimiste et est sûre d’avoir de la chaleur dans sa BZH).

Frankia, Livre 1, de Jean-Luc Marcastel chez Hélios-Mnémos : « 1940, Seconde Guerre Mondiale. Dans une France décalée où la magie se mêle à la technologie, les tracteurs à vapeur sont actionnés par des élémentaires de feu, les arachnopanzers et mécanovouivres déchaînent leur fureur mécanique, les protocoles technomanciens altèrent la réalité, les ores, colonisés et exploités, se sont battus aux côtés des Frankiens pendant la première guerre mondiale et les elfes sont persécutés et exploités par les Teutoniens et leur maître, le Technarkonte Von Drakho. C’est dans ce contexte que Loïren, un jeune Frankien élevé par un orc, en zone libre, va recueillir une jeune femme elfe poursuivie par la milice… et se retrouver au cœur du conflit qui embrase Europa. Derrière l’Histoire, celle des États et des Nations, ici ou ailleurs, se cachent le combat, la haine et l’amour des hommes et des femmes emportés dans la tourmente, qu’ils soient réels ou imaginaires… »

Pourquoi je vais le lire cet été : parce que ce petit pavé de fantasy urbaine offerte par mon amour promet d’être aussi dingue que génial.

Bel-Ami de Guy de Maupassant chez Hatier : « La Belle Époque. Georges Duroy se retrouve à Paris sans argent en quête d’ascension sociale. Un soir, il rencontre Forestier un ancien camarade de régiment qui va lui proposer un poste de journaliste à la Vie Française. Il fait alors la connaissance de Clotilde de Marelle, la cousine de Madeleine Forestier, qui va lui faire découvrir une éducation sentimentale très libre. Sa beauté et son charme lui ouvrent le c ur des autres femmes qu’il côtoie et peu à peu il occupe des postes plus importants au journal. Tout le monde adopte le surnom  » Bel Ami  » donné par Laurine, la fille de Clotilde.À la mort de son ami Forestier, il épouse sa femme Madeleine et devient aussi l’amant de Madame Walter, l’épouse de son patron. Pour parfaire son ascension, il parvient à contraindre Madeleine au divorce après un constat d’adultère et épouse Suzanne, la fille de Madame Walter, enrichie par des spéculations boursières. Il finira riche, célèbre, député et même ministre. »

Pourquoi je vais le lire cet été : parce que j’ai décidé de me faire au moins un classique cet été afin de faire honneur à ma bonne vieille littérature que j’ai un peu délaissée depuis la fin de ma licence. (Les retrouvailles promettent d’être caliente.)

Feed de Mira Grant chez Folio SF : « 2014. L’humanité a vaincu le cancer, mais elle a créé un fléau que nul ne peut arrêter : un virus qui prend le contrôle des cerveaux. Les individus contaminés n’ont plus qu’une obsession : manger. Vingt ans après, Georgia et Shaun Mason relatent sur leur blog les rebondissements de la campagne présidentielle. C’est alors qu’ils découvrent un scoop sans précédent : les infectés sont au coeur d’une sinistre conspiration. Les enquêteurs sont prêts à tout pour faire éclater une vérité qui pourrait bien leur coûter la vie. »

Pourquoi je vais le lire cet été : parce que ce bouquin a l’air de traiter le sujet « virus/infectés » de façon hyper originale, mêlant politique et médias et que je ne lirai jamais trop de SF.

Batman, La cour des hiboux, Tome 1, de Scott Snyder et Greg Capullo chez Urban Comics : « Après une longue période d’absence, Bruce Wayne est de retour sous le masque de Batman, à la poursuite d un mystérieux tueur en série aux allures de hibou, et dont la prochaine cible n’est autre que… Bruce Wayne. Plus il progresse dans son enquête, plus le Chevalier Noir rassemble d éléments sur les motivations de son ennemi. Il découvre alors une sombre vérité mêlant la famille Wayne aux fondations troubles de Gotham City. « 

Pourquoi je vais le lire cet été : parce qu’il est temps pour la fan du type qui ajoute des Bat à tous ses accessoires (NAN MAIS LA BATCAVE SERIEUSEMENT) de se mettre aux comics et celui-ci est particulièrement beau et dark so…

Alors belle gosse ou bien cette playlist ? Et vous, vous avez prévu de lire quelles pépites cet été, que j’allonge un peu ma PAL ?

source : hiddlestonswhorearmy.tumblr.com

 

Publicités

10 réflexions sur “La Summer PAL !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s