Bottin mondain

En cette fin d’année, plus que jamais, je crois que nous avons besoin de célébrer notre Paris. J’ai dévoré l’Abécédaire du Tout-Paris de Paul de Vallonges en une petite demie-heure la semaine dernière, un beau livre avec les faces de ceux qui comptent en ce moment dans la capitale, et aussi ceux qui comptent moins… Je remercie les éditions Séguier pour cette découverte.

Il s’ouvre sur Kev’ Adams et se referme sur Elsa Zylberstein, c’est dire si on trouve de tout dans cet abécédaire de parisiens et de parisiennes. Des actrices, des écrivains, des humoristes, des chroniqueurs, des mannequins, des journalistes et des m’as-tu-vu… Paul de Vallonges a pour tous une petite « définition », un bon mot plus ou moins valorisant, et le tout est illustré par les jolis dessins très bobo-girly d’Audrey Bussi.

Addictif, c’est le mot qui, selon moi, caractériserait en premier ce recueil de langue de vipère. Qu’on les lise dans l’ordre comme la névrosée que je suis ou dans le désordre, le défi reste le même : s’arrêter pour souffler un peu. Dans un style très… parisien, Paul de Vallonges est tour à tour admiratif, amusé, ironique, déçu, parfois franchement méprisant, toujours subjectif. Mais l’important est que l’ensemble reste très léger et surtout assumé à 100%. A titre d’exemple, David Guetta se colle un joli « Elu meilleur DJ du monde par DJMag en 2011. Pourquoi les DJ n’auraient-ils pas un mag, comme les chasseurs et les cruciverbistes ? »

Rosy est moins fan de cette obsession physique dès qu’on parle des femmes, à quelques exceptions près. Oui ScarJo est sublime, certes Daphné Burki a de belles jambes, m’enfin… Il y a tant d’autres choses à dire sur ces parisiennes d’ici et d’ailleurs qui comptent, non ?

Le mix du texte piquant et des illustrations glam’ fonctionne à merveille, il faut quand même bien le dire. Parisiens ou non, chacun y trouvera son comptant, se plaira à applaudir ou fustiger l’auteur de ce petit bottin tout en gardant bien son septième degré sous le coude.

Noël approchant, nous allons pouvoir ressortir les bonnes vieilles statistiques, comme l’étude qui démontre que 98.6% des français achèteront leurs cadeaux de Noël en urgence le 24 à 18h. (Institut non-officiel, mes chiffres s’appuient sur vingt-cinq années d’observation personnelle.) Pour les retardataires et les autres, l’Abécédaire du Tout-Paris est un beau livre méchamment insolent à poser sous le sapin des amoureux de la ville lumière.

 

Paul de Vallonges, l’Abécédaire du Tout-Paris, Editions Séguier. 

Publicités

3 réflexions sur “Bottin mondain

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s