Liverpool / Juventus

En matière de lecture, vous le savez, j’ai toute confiance en ma copine du blog Charmant Petit Monstre. Il se trouve qu’elle a eu un coup de foudre total pour un bouquin de Laurent Mauvignier, Dans la foule. Aussi, quand je suis tombée dessus lors de ma dernière excursion en médiathèque, je pouvais presque l’entendre dans ma tête : « Mais AZY prends-le, on s’en fout que le résumé te plaise pas, tu vas voir, tu vas finir par me dire merci. » « OKAY, OKAY ! » ai-je hurlé dans ma tête. (Du moins j’espère que ça se passait dans ma tête, mais ça pourrait expliquer les regards chelous qu’on m’a lancés.)

Le 29 mai 1985, on ne parle plus que d’une chose : la finale de la coupe d’Europe des champions à Bruxelles, qui va se jouer entre la Juve et Liverpool. Pour le match du siècle, Jeff et Tonino viennent de France, Geoff et ses grands frères d’Angleterre, les jeunes mariés Tana et Francesco d’Italie. Les heures qui précèdent l’événement seront faites d’ivresse, d’amour, de ressentiment et d’insouciance, mais il suffira d’un bref instant absurde et terrifiant pour que leurs vies ne soient plus jamais les mêmes.

Ce récit évoque une tragédie qui a réellement eu lieu à Bruxelles en 1985 pendant ce fameux match, qu’on a appelée le Drame du Heysel, d’après le nom du stade qui accueillait la finale. Suite à une prise de tribune italienne par des hooligans anglais, et dans un cadre de sécurité des plus faillibles, des grilles et un muret s’effondrent, faisant près de quarante victimes et un peu moins de cinq cent blessés. Je n’en avais jamais entendu parler, et ce qui frappe en premier lieu c’est le caractère de hallucinant de cette tragédie, ce que Laurent Mauvignier va parfaitement retranscrire dans son roman.

Alternant les points de vue, l’auteur nous présente différents personnages venant d’un peu partout en Europe mais qui ont tous un point commun, ils vont assister au grand match à Bruxelles. Le charismatique Tonino et son meilleur ami Jeff, dans le rôle du type un peu bizarre et effacé, débarquent de France à l’arrache, sans billet mais avec la ferme intention de participer à la fête. Alors quand la veille, ils sont invités par des Bruxellois, Gabriel et Virginie, à partager une nuit de beuverie d’anniversaire et qu’ils découvrent que le cadeau du jeune homme n’est autre que le précieux sésame pour la finale… Ils n’hésitent pas à faire montre de peu de gratitude envers leurs hôtes. Pour Tana et Francesco, ce match ne sera qu’une halte lors de leur voyage de noces, un cadeau de la famille avant les nuits d’amour à Amsterdam. Geoff, cadet d’une famille de fervent supporters anglais, accompagne ses frères remontés à bloc, prêts à vibrer comme jamais pour leur équipe et avant cela, à se mettre minables comme il se doit. Lui, éternellement en retrait, y voit comme l’espérance d’entrer enfin en communion avec une famille à laquelle il n’a jamais vraiment appartenu.

Ce qui est absolument fascinant, c’est que l’auteur passe d’un personnage à l’autre, chacun racontant à la première personne, mais jamais il ne précise qui parle. Parce qu’en fait, il n’en a pas besoin. Il suffit de quelques lignes, grâce au génie de l’auteur, pour deviner qui parle. Parce que le style s’adapte subtilement, chaotique et étrange pour Jeff, doux et mélancolique chez Geoff, au bord de l’asphyxie dès qu’on entre dans la tête de Tana… Laurent Mauvignier écrit divinement bien et il a surtout un sens de la psychologie des personnages très rare, qui nous oblige à ressentir toutes leurs émotions puissance dix-mille.

Peu importe qu’on soit fan de foot ou pas, Dans la foule est un roman subtil sur l’avant/après tragédie, sur les êtres qui restent une fois que l’actualité s’est désintéressée d’eux comme le dit lui-même l’auteur. Il me tarde vraiment de lire tout, tout, tout de Mauvignier, et puis, ben… Nous y voilà. Merci Chaton !

 

Laurent Mauvignier, Dans la foule, Editions de Minuit

Publicités

2 réflexions sur “Liverpool / Juventus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s