« Say my name »

Par rapport à janvier (dont le bilan ne devrait pas tarder à faire son apparition sur le blog), la cadence aura brutalement ralenti point de vue lectures et chroniques, mais la bonne nouvelle c’est que Rosy a trouvé un travail de grande personne qui lui plait pour au moins six mois ! #Hallelujah Aussi le mois dernier, j’ai profité de mes derniers jours #plentyoftime pour déguster Memorex, un thriller d’anticipation young adult écrit par Cindy Van Wilder (que j’aime d’amour depuis Les Outrepasseurs, mais ça, vous le savez déjà).

2022. Un an après l’attentat contre la fondation d’art contemporain engagé Breathe qui lui a enlevé sa mère, Réha a l’impression que ce sont tous les piliers de sa vie qui s’écroulent un à un. Aïki, son frère jumeau grièvement blessé lors de l’attaque, ne semble plus ressentir ce lien puissant qui les unissait autrefois. Quant à son père, un scientifique spécialiste des expérimentations sur la mémoire, ce dernier ne quitte plus l’île familiale, Star Island. C’est là que tous les membres de la famille sont pourtant contraints de se retrouver pour célébrer le triste anniversaire qui les a tous laissés un peu orphelins… Mais quand Réha commence à recevoir d’inquiétants messages sur son téléphone évoquant la disparition de sa mère, le besoin de faire toute la lumière sur le drame devient vital. Sur l’île, la jeune fille est décidée à fouiller dans un passé nébuleux, étroitement lié à la multinationale pharmaceutique de son père, Memorex… Une multinationale à laquelle certains semblent s’intéresser de très près.

Memorex est un roman que j’ai acheté quasi à sa sortie puisqu’il figurait sur ma wishlist #ALireAbsolument, mais je l’ai vraiment fait durer. Et plus les mois passaient, plus il devenait difficile de résister à sa jolie tranche verte, alors ça y est, j’ai craqué. Dans un style simple mais toujours exigeant, qui sonne juste, l’auteure nous plonge aux côtés de Réha, une jeune fille au caractère affirmé mais aussi assombri par le traumatisme de la mort de sa mère et la séparation avec les derniers membres de sa famille. Alternant entre le présent de Réha et des bribes de souvenirs mystérieux, il est vrai que le roman met un peu de temps à démarrer, mais étrangement, j’ai aimé l’idée de cette intrigue qui se dévoile au compte-goutte. Je dirais que ça m’a même permis de savourer pleinement la suite, qui, pour le coup, ne manque pas de rythme. Dans un huis-clos haletant, l’auteure nous livre des scènes à la tension quasi palpable, jusqu’à une issue que, contrairement à d’autres lectrices/lecteurs, je n’ai absolument pas vu venir. Mais ça, c’est peut-être mon côté licorne naïve.

En ce sens, j’ai donc trouvé que Memorex était un vrai bon thriller young adult, mais j’avoue que je suis quand même restée un peu sur ma faim question anticipation et SF. J’avais peut-être trop d’attentes… En même temps, j’ai envie de dire « I blame Cindy Van Wilder for my high standards in books » hein ! J’aurais adoré qu’elle développe les questions qui entourent Memorex, et beaucoup de motifs passionnants (le savant fou par exemple) m’ont semblés un peu survolés, au profit d’une action, certes assez jouissive, mais aussi un peu trop « hollywoodienne » à mon goût.

Ceci dit, il n’empêche que j’ai été ravie de retrouver dès les premières pages la patte Cindy Van Wilder ! Le truc, c’est qu’en plus d’être dans le contact et l’échange permanents avec ses lecteurs, l’auteure porte une littérature jeunesse volontairement engagée et différente. Le fait de mettre en avant des personnages aux origines diverses, issues du métissage par exemple ou encore le refus du manichéisme avec la volonté de prouver que personne n’est à l’abri des préjugés sont autant d’éléments encore malheureusement trop rares en littérature ado.

Et rien que pour ça, je lirai toujours avec plaisir les futurs romans de l’auteure, Outrepasseurs or not !

 

Cindy Van Wilder, Memorex, Gulf Stream 

Publicités

8 réflexions sur “« Say my name »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s