Cool kids

Les gens rentrent enfin de vacances, je vais pouvoir arrêter de rager parce que j’ai l’impression d’avoir survécu à une apocalypse zombie le matin tellement y a personne dans les rues quand je vais bosser ! Youhou ! En plus qui dit rentrée, dit RENTREE LITTERAIRE et je ne me sens déjà plus de joie. Mais si vous avez la nausée à l’idée de retourner sur les bancs du collège/lycée/fac ou même entreprise de grande personne, je vous propose de faire la transition avec une petite school romance toute douce, PS : I like you de Kasie West, publiée récemment chez Hugo New Way. Encore un grand merci à la maison d’édition pour cette découverte !

Vraiment peu passionnée par son cours de chimie, Lily griffonne machinalement les paroles d’une chanson sur son bureau. Le lendemain, lorsqu’elle s’assied à la même place, elle a la surprise de trouver la suite écrite de la main d’une autre personne. Amusée et intriguée, elle commence a entretenir une véritable correspondance avec cet individu mystère, jusqu’à trouver en lui un véritable alter-ego. La jeune fille qui s’est toujours sentie en décalage total avec la plupart des ados de son âge est désormais partagée entre l’envie de découvrir l’identité de son double du cours de chimie et la crainte de briser la magie de cette relation épistolaire unique.

N’ayant vraiment pas été déçue par mes deux dernières découvertes de la collection young-adult chez Hugo, j’ai eu envie de découvrir le roman de Kasie West, pressentant un joli petit moment de lecture-doudou. Je n’ai pas été déçue at all !

Lily est un peu l’archétype de l’ado en marge au lycée. A l’exception de sa meilleure amie Isabel, elle n’a pas beaucoup d’amis. Les types populaires lui sortent par les yeux, et tout ce qui l’intéresse, c’est la musique, qu’elle joue, écoute jusqu’à plus soif. Mais manquant cruellement de confiance en elle, elle n’ose pas faire connaitre son talent. Et puis qui cela pourrait-il bien intéresser de toutes façons ? Alors forcément, lorsqu’elle découvre, sur un graffiti de pupitre, qu’une autre âme connait la chanson d’un des groupes indie obscurs qu’elle affectionne, tant… Hallelujah !

Comme la table a ses limites que l’amour ignore, nos deux correspondants commencent à s’échanger des petits papiers qu’ils cachent sous le bureau qu’ils partagent. Peu à peu, ils se découvrent, se livrent jusqu’à devenir totalement dépendants de cette relation à distance inédite. Lily n’imaginait même pas que quelqu’un puisse lui correspondre à ce point. Mais quand le mystère autour de cette soulmate sera levé, Lily pourrait bien tomber de haut…

Kasie West entretient un faux suspense un brin artificiel un temps, mais très honnêtement, il m’a suffit de quelques chapitres pour comprendre de qui il s’agissait. Cela n’a pas du tout entamé mon plaisir de lecture, au contraire, puisque l’enjeu principal à mon sens tourne plutôt autour des préjugés que subit Lily mais aussi et surtout sur ceux qu’elle peut avoir. Je trouve que l’auteure a vraiment bien cerné cette période de l’adolescence où on s’identifie tellement à des codes (vestimentaires, gouts musicaux, appartenance a un groupe) qu’on est prêt à nier l’existence de ceux qui n’entrent pas dans les bonnes cases. C’est vrai à tout âge d’ailleurs, mais encore plus à l’adolescence.

Ce roman aurait pu frôler la caricature donc, mais en fait il y échappe, grâce à des personnages bien construits. J’ai tout particulièrement aimé les rapports que Lily entretient avec sa fratrie, bordélique au possible, à la fois touchante et débordante d’amour, mais où il n’est pas toujours facile de trouver sa place et d’exprimer sa différence.

Je vous conseille chaleureusement PS: I like you si vous avez envie de lire une romance à destination des ados, mais pas QQ du tout pour autant. Suivre les échanges de ces deux-là est un plaisir de bout en bout et m’a rappelé le bon vieux temps où je déchiffrais les gribouillis sur ma table pour survivre aux logarithmes…

 

Kasie West, PS : I like you, Hugo New Way

6 réflexions sur “Cool kids

  1. Comme toi j’ai adoré ce Roman ! Je n’ai pas du tout été surprise par l’interlocuteur, mais cela ne m’a pas non plus dérangé ^^ Et j’ai adoré sa famille ! Je m’y suis sentie comme chez moi, ca m’a tellement fait du bien ❤ 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s