Bilan du mois de février 2019 !

Ouais alors certes, on est déjà le 10 et c’est seulement maintenant que je poste le récap de février, mais faut dire que j’étais teeeeellement impatiente de partager avec vous mon bilan extraordinaire de DEUX lectures… Reprise d’un nouveau boulot et fckin état grippal oblige, j’ai eu un peu de mal à lire le mois dernier, ce qui peut paraitre un peu chelou pour une bibliothécaire, mais un jour, promis on parlera de la vraie vie des chignons-shhhh sur le blog (cordonniers les plus mal chaussés toussatoussa…)

BREF. Il n’empêche que j’ai lu deux livres et qu’un score de 1 coup de coeur + 1 autre bon bouquin sur 2, c’est pas dégueu. Pour des raisons évidentes, je n’ai pas de GF/poche à vous conseiller ce mois-ci, mais ces deux beautés devraient rejoindre vos pal :

Les Femmes de Heart Spring Mountain (#WhoRunTheWoldGirls! #NatureWriting #LittéAméricaineMonAmour); Vicious (#LeRetourDuYA #AntiHéros #VictorLeWeirdo)

 

Si t’as pas lu, t’as bien regardé des trucs, pas vrai ?

Un peu mon n’veu.

On commence avec la jolie claque de février au cinoche. The Favourite, porté par le trio incroyable Olivia Colman/Rachel Weisz/Emma Stone. Cette lutte entre deux femmes aux ambitions bien différentes pour les faveurs d’une reine doucement dingue est un véritable régal. C’est drôle, décalé, sombre et cynique et cette ambiance de pièce de théâtre cruelle et glauque est géniale. Tous les acteurs sont brillants, les rôles masculins (le discret Mark Gatiss et le moins discret Nicholas Hoult entre autres…) comme ces trois actrices au sommet. J’étais déjà une inconditionnelle de Rachel Weisz, mais là elle est juste fascinante et ultra sexy en favorite mi-lady, mi-tomboy. Olivia Colman a laaaaargement mérité son oscar et c’est aussi ce film qui m’a réconciliée avec Emma Stone (unpopular opinion : j’ai pas aimé lalalalalaland) qui déchire tout dans ce film. BREF FONCEZ.

Comme j’ai décidé de me taper toute la filmo de Jake Yélènehouléhé (ouais désormais je l’écris comme ça se prononce), j’ai emprunté Nocturnal Animals à la médiathèque et je n’ai vraiment, mais alors vraiment pas été déçue du voyage. Honnêtement, c’est inracontable, je vous incite juste à lancer le truc et à vous laisser porter par l’intrigue ultra originale et par cette esthétique made in Tom Ford. C’est sublime (les couleurs, la qualité de photooo), glacial, tiré à quatre épingles, à l’image de l’univers bourgeois et étriqué qu’il brosse et qui va se fracasser contre l’histoire de dingue qui démarre en parallèle. Such a beauty.

Bon là, en revanche, c’est un peu le poinpoinpoooooin du mois. J’étais pourtant hypée comme jamais pour The Umbrella Academy, à la base une série de comics géniale avec Gerard Way au scénar (et faut savoir que Gerard Way, c’était un peu mon mari quand j’étais ado). Mais voilà, j’ai passé six épisodes à essayer. Oui, Robert Sheehan a l’air de ressortir de Misfits et on adore le voir déambuler en jupe complètement foncedé, oui la musique est bien choisie, mais franchement… c’est leeeent, il se passe pas grand chose et y a UN truc qui m’a prodigieusement agacée : c’est qu’ils vivent tous plus au moins au même endroit, qu’ils sont tous menacés par un truc énorme, mais y a zéro communication dans le bordel et on passe notre temps à les voir êtres témoins de trucs individuellement. Résultat, l’intrigue avance pas et résultat Rosy elle a fini par abandonner.

Autre grosse déception de février, c’est Ralph 2.0, pour lequel j’avais vraiment de HIGH EXPECTATIONS. Le premier est une véritable merveille et il fait partie de mes Disney préférés. Je m’étais dit avec Internet, y a un tel potentiel de références, de trolling, on va juste kiffer. La séquence avec les princesses et géniale, comme promis dans les trailers, mais le restant du temps, on est plus dans le placement de produit qu’autre chose. J’ai été très déçue par le fil scénaristique choisi pour Ralph et Vanellope… J’ai trouvé ça triste et pathétique pour être honnête alors qu’ils sont tellement parfaits tous les deux. Mon deuxième gros bémol c’est la présence anecdotique de Felix Fix, l’un des meilleurs personnages au potentiel gâché dans ce deuxième opus. Bref, je suis ressortie du ciné avec une seule envie, me rerererereremater le premier quoi.

(Ouais j’ai vraiment privilégié les écrans en février) Le bingewatching de février ça a été You sur Netflix. Clairement, la série n’est pas exempte de défauts mais je vous défie de ne pas accrocher dès la séquence d’ouverture, déclarée la plus efficace du monde par la Haute Autorité Moi. Après la réconciliation avec Emma Stone, ça a été le tour de Penn Bagdley aka celui que j’appellerai Dan Humphrey toute ma vie. C’est la série-dragibus quoi, t’en bouffes un, t’en bouffes douze et tu finis le paquet en deuxdeux.

 

 

On se donne rendez-vous le mois prochain pour un bilan livresque bien plus étoffé, promise. Coeur sur vous. 

 

 

4 réflexions sur “Bilan du mois de février 2019 !

  1. Ah bah on a eu à peu près le même rythme en février ! (Même si moi, je me suis surtout traîné sur un livre auquel je n’ai pas du tout accroché ><) Du coup, compensation par les écrans aussi xD Pour le coup, moi, j'ai adoré Ralph 2.0 par contre : j'ai trouvé que le film était blindé de références alakon, que l'intrigue apportait quelque chose de nouveau et que le message (hors gros pathos de Ralph) avait un côté inattendu. Et puis moi, je ne suis pas spécialement fan de Félix Fix, donc ça aide x)

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s