Bilan du mois de décembre 2019 !

Rosy abandonne un instant ses mouchoirs et autres actifed nuit pour se pencher sur son bilan du mois de décembre (pas de rétrospective 2019 cette année, mais vous avez pu avoir un aperçu des lectures qui m’ont marquées si vous avez fureté du côté des réseaux). Outre le rhume post-noël, j’ai sept romans et une bd au compteur pour décembre et la moitié environ a été chroniquée, le reste arrive très bientôt :

La Mémoire de Babel (#CWC #RelectureAvantLeFinal #LaDeuxièmeFoisCétaitEncoreMeilleur); La Tempête des Echos (#CWCAgain #FinDeSagaPref #EcrireCetteChroniqueNeVaPasEtreUneMinceAffaire); Semiosis (#SF #PourLesAmoureuxDesPlantes #UnPetitPasPourLhomme); Mascarade (#MarathonRayCelestin #CoupdeCoeurPourAlCapone); Sacrifices (#CWCAgainAndAgain #TeamThrillersCHM #ToujoursAussiEfficace #MaisEntreSayerEtMoiCestRestéMiCruMiCuit); Mafioso (#TeamThrillersCHM #MarathonRéussi #NewYorkNewYork); Le Chateau des animaux (#MerciPapaNoël #LaFermeDesAnimaux #MerveilleDeRéécriture); Cursed, La Rebelle (#HMSFFF #Arthooooour #EnPleineLectureEtCestSanglantAsFuck)

 

Parmi les chroniques postées ce mois-ci, Rosy vous recommande expressément un GF et un poche :

Pour le grand format, j’aurais pu vous conseiller mon coup de coeur, Mascarade, mais c’est un tome 2, et en bonne maniaque du « BIEN SUR QU’ON COMMENCE TOUJOURS PAR LE 1 », je préfère opter pour le tout aussi excellent Semiosis de Sue Burke, un planet-opera qui nous emporte au fin fond des étoiles sur une planète toute neuve à coloniser par une poignée d’élu.es. En un nombre finalement assez réduit de pages, l’autrice tient le pari d’un projet ultra ambitieux (raconter la naissance d’une nouvelle civilisation) tout en brossant de vrais beaux personnages et en plantant un univers génial et immersif. Rien de mieux pour se remettre à la SF en 2020 !

Et puis je triche grave avec ce second conseil puisque j’ai lu L’Empreinte il y a un moment déjà (que voulez-vous ma bonne dame, j’ai pas fait dans le mini format récemment) mais sachez qu’il sort le 2 janvier en poche et qu’il fait partie des livres que j’aurais aimé acheter et non emprunter cette année (voilà pourquoi j’évite, à chaque fois je tombe sur des pépites que ma bibliothèque réclame avidement pour toujours). Je vous ai déjà beaucoup parlé de ce double récit de l’autrice qui met en parallèle une affaire de meurtre et les abus sexuels dont elle a été victime enfant. A lire, dans de bonnes dispositions, certes, mais à lire.

 

Et point de vue challenges, ça m’a l’air de lambiner sec nan ?

Nan pas vraiment. Après avoir léger léger laissé tomber mon PAC, je me suis concocté une pal de Cold Winter Challenge autrement plus raisonnable et avec 3 lectures sur 6, je devrais m’en sortir un peu plus honorablement cette fois.

Même si on s’éloigne du froid du Pôle dans les deux derniers tomes de la Passe-miroir, c’est une saga que j’associerai à vie à l’hiver et que je relis bien volontiers chaque année à cette période. J’ai été agréablement surprise par ma relecture de La Mémoire de Babel. Je me souviens l’avoir trouvé un ton en-dessous à l’époque et cette fois, l’atmosphère de l’arche m’a totalement emportée. Quant à ce grand final qui a tant fait de vagues… il va falloir que j’en parle longuement ici mais je prends mon temps pour le digérer parce que ce sont beaucoup d’émotions qui se sont bousculées. La fin d’une saga qui vous a tant touchée, c’est toujours un petit déchirement d’abord, et j’ai aussi été un peu peinée par mon propre ressenti à l’issue de cette lecture… BREF. Promis, on en parlera.

Ce mois de décembre était aussi le mois du HMSFFF dédié aux Mythes et légendes ! Je suis encore plongée dans un roman ado, Cursed, une réécriture de la légende arthurienne avec une jeune future Dame du lac badass comme jaja.

C’est bien sanglant, Bohort, Arthur, Merlin et l’ami Uther en prennent tous pour leur grade et le récit est rythmé par les illustrations péchues de Frank Miller. On devrait terminer ça dans la journée et finir l’année avec un petit titre d’Apprenti tranquilloubilou !

 

Et qu’est-ce qu’elle a miré d’intéressant ? 

L Word Generation Q ou le retour qu’on attendait plus ! Mes souvenirs de la série étant au sommet, plus haut c’est le soleil, je flippais un peu mais je me suis jetée dessus et j’ai bien fait parce qu’après trois épisodes, je peux dire que c’est un comeback réussi ! Betty compte bien devenir maire de L.A, Alice a son propre late show et Shane (mon ultimate crush n’a pas bougé quinze ans plus tard, ça relève de la magie à ce niveau-là)… ben Shane revient trainer dans les environs. L’équilibre avec les nouveaux personnages (Sophie et Dani hiii) est parfait et j’aime toujours autant le militantisme queer et féministe de cette série (si vos n’avez jamais jeté un oeil à L Word, vous avez des heures de visionnage devant vous, à mon humble avis peu de séries sont allées aussi loin dans la représentation LGBT). Le seul souci c’est qu’attendre chaque épisode chaque semaine, c’est comme se retrouver tout à coup dans la peau d’un fan de GOT quoi… Ca fait mal.

(c’est cadeau)

Difficile d’échapper à The Witcher ce mois-ci, avec cette saison 1 qui narre les aventures du sorceleur et chasseur de monstres Geralt de Rives. Le jeu ayant bien plus à la maison, on s’est dit « allez ! ». Bon, indice sur mon avis, j’ai arrêté au troisième épisode. Geralt est bien mignon avec ses « Hmm », mais ça n’a pas suffit pour que je m’accroche. Outre la temporalité qui m’a laissée aux fraises, j’ai trouvé la mise en scène de la série et le jeu d’acteur hyper banals, sans patte particulière et j’ai préféré passer mon chemin. Par contre, on a très envie de se mettre aux bouquins et se replonger dans Witcher III, c’est le bon côté de la chose…

L’excellente surprise de décembre, c’est His Dark Materials, l’adaptation série de La Boussole d’or. Après l’énorme fiasco du film avec Nicole Kidman, j’avais très peur et pour le coup j’ai quasi attendu que tous les épisodes sortent avant de m’y essayer. Bon, très honnêtement, vous pouvez y aller les yeux fermés. Dafne Keen incarne une Lyra incroyable, maligne et forte, juste comme dans mes souvenirs. Le ton a ce je-ne-sais-quoi de très sombre qui sied parfaitement à l’intrigue exigeante de Pullman. Et ILS ONT MIS DU BUDGET THX GOD. Les daemons et les ours sont TELLEMENT FLUFFY. Chaque plan sur Pantalémon m’a arraché un « oooooooh », ce qui arrive très fréquemment dans la série. J’ai aussi été carrément bluffée par la prestation de Ruth Wilson en Mrs Coulter… on a rarement l’occasion de voir des personnages féminins pétris de rage et de colère et elle l’incarne à merveille. Bref, cette saga a enfin l’adaptation qu’elle mérite !

J’allais oublier de parler de Killing Eve, inconsciente que je suis ! Décidément, on a vu des trucs très, très cools en décembre (et un peu en novembre aussi pour celle-ci). J’ai mis mon temps avant de me mettre à cette série, mais j’ai bouffé les deux saisons en un mois et demi alors ça rattrape ! L’histoire de cette tueuse à gage psychopathe fascinée par l’agente du Mi-5 chargée de lui mettre la main dessus, fascination largement retournée, est juste irrésistible. Aussi trash que drôle, l’intrigue est portée par Sandra Oh (la fameuse Eve) et surtout cette zazou de Vilanelle, incarnée par Jodie Comer, ma nouvelle héroïne. A regarder en VO, je suis pas une puriste relou, vous connaissez ma passion pour les doubleurs, mais dans le cas présent, ça vaut vraiment le coup.

 

C’est tout pour moi pour cette année ! Si vous avez des recos ultimes livresques, filmiques ou vidéogamesques, surtout n’hésitez pas à les partager en commentaire. D’ici à ce qu’on se retrouve, je vous souhaite une très jolie fin d’année et à très vite !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s