True Story – Kate Reed Petty

C’était quand la dernière fois qu’un livre vous a pris par surprise ? Genre, « tu t’y attendais pas à celle-là, hein… » ? Moi c’était le weekend dernier, en refermant mon dernier coup de coeur True Story de Kate Reed Petty, avec un petit sourire entendu comme si je pouvais taper mon meilleur high-five à l’autrice par la pensée. Encore merci d’ailleurs à Léa pour cette énième découverte de rentrée littéraire du #PicaboRiverBookClub et aux éditions Gallmeister, réservoir inépuisable de bonne littérature américaine, bien sûr !

Alors ça commence comment cette histoire ? Et ben par une sale rumeur de lycée, de celles qui enflent au gré des langues stupides et assassines. Me voilà projetée dans la tête crasse d’un joueur de lacrosse, obnubilé par les soirées, l’alcool, les potes exclusivement masculins et la reconnaissance de ses aînés. Le boys club dans toute sa splendeur et Kate Reed Petty ne nous épargne pas une seule miette de mascu toxique ou de déni, non ce sera la full expérience. Nick, car c’est son nom, est en train d’écouter une bonne anecdote racontée par ses copains. Il est question d’une fille dont on ne se rappelle pas le nom, ramenée bourrée quasi inconsciente à l’arrière d’une voiture… et des trucs qu’ils lui ont fait. 

Peu de temps après, au lycée, tout le monde parle, les mecs sont presque sincèrement étonnés d’apprendre qu’on les accuse de quelque chose de grave, que la fille en question aurait fait une tentative de suicide… Et puis la fac, les années qui passent et tout ce petit monde devient adulte et tout se tasse.

Sauf pour Alice, car c’est son nom, qui n’a jamais su ce qui s’était passé sur cette banquette cette fameuse nuit alors que c’est à elle que c’est arrivé, ou que ce n’est pas arrivé… 

Et je m’arrêterai là pour le résumé parce que ce petit puzzle cruel ne saurait être dévoilé ailleurs qu’entre vos mains. Jusqu’au final, l’autrice déploie les points de vue, les je, les tu, les elle et les il dans un récit à la construction aussi originale que parfaitement maitrisée, épousant à merveille cette idée terrible de vérité distordue, oubliée, entre réalité et fiction. 

True Story est un roman qui interroge la culture du viol, les petites coalitions masculines mais aussi les cercles secrets de résistance, les fausses amitiés contre les liens forgés dans la douleur. Le personnage d’Alice est fasciné par les films d’horreur et c’est une chose que j’ai adorée dans ce roman, les mille et unes références à ce genre qui devient carrément un refuge féministe. (les analyses du Silence des agneaux valent le détour !)

Et puis ce talent du récit d’être là où on ne l’attend pas… c’est un bonheur de lectrice qui se fait si rare et que je goûte à chaque fois avec le même délice.

Kate Reed Petty, True Story, Gallmeister

6 réflexions sur “True Story – Kate Reed Petty

  1. Pingback: True Story, Kate Reed Petty – Pamolico – critiques romans, cinéma, séries

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s