La Villa Rose

Alors qu’il plleuve (en gallo) au dehors, qu’on est le UN septembre, vous vous échapperiez bien au coeur d’une belle maison d’hôte sur la côte… MAIS faut bosser ? Books are your BFF. J’ai découvert un chouette petit poche aux … Lire la suite

One day we’ll be old

Ca y est, elle est revenue cette maudite mélancolie de fin de saga… Si vous avez mis votre petit nez dans cette chronique-ci et cette chronique-là, vous savez bien que je suis tombée amoureuse de la saga de Scott Sigler, … Lire la suite

Prodigieuse machine

Petit avertissement à l’usage de mes licornes : vous vous apprêtez à entrer dans une projection du cerveau malade de Rosy, période chagrin post-Mémoire de Babel. Je compte bien m’étaler un peu (doux euphémisme) pour vous parler du troisième tome de … Lire la suite

Astérope

Coucou mes licornes ! Et si on commençait la semaine en beauté avec une petite chronique #Charleston, hein, hein, dites ? Le nom de Lucinda Riley ne vous est peut-être pas étranger, sa saga des Sept soeurs encore moins… En … Lire la suite

Across the time

Pour ce premier article post 27 ans (surtout post tu vas raquer pour le cinéma, le bus et la patinoire dans laquelle tu ne foutras jamais un patin mais par principe tu aimes savoir qu’il y a une réduction) je … Lire la suite

Maudits sont les deux fois nés

« Entrez dans l’Arène 13, ceux qui s’affrontent ici savent que la mort n’est jamais loin. » TATATA ! Le moins que l’on puisse dire c’est que la quatrième de couv’ du livre dont je vais vous causer aujourd’hui donne le ton. Souvenez-vous … Lire la suite

La malédiction du vainqueur

Bon, voilà. Moi ce que je vous propose, c’est que cette semaine, on reste dans la crème de la crème de la littérature jeunesse. Parce qu’on n’a pas le temps pour le standing inférieur finalement. #SnobyRosemary Je vous ai assez … Lire la suite

Caraval (+ résultats du concours !)

Il est grand temps que je vous parle de ce qui a été mon vrai gros coup de coeur jeunesse de ce début de mois. Le premier opus de Caraval de Stephanie Garber est tout simplement magique. Ah mais magique, genre, littéralement. Et … Lire la suite