Lectures so 2020

Rosemary (en plus de parler d’elle à la troisième personne as Alain Delon son mentor) a une fâcheuse tendance à la boulimie en matière de lecture. Ici seront donc répertoriées mes lectures de 2020 regroupées par auteur, et par ordre alphabétique : QUOI, MOI NÉVROSÉE ?

Autre précision : je déconnais pour Alain Delon. Mon véritable maître à penser est Thierry Hazard.

2020 : 33 romans / 12 BD / 8 essais

A

Frédéric Aribit, Et vous m’avez parlé de Garry Davis

Margaret Atwood, La Servante écarlate

B

Mathieu Bablet, Midnight Tales Tome 1; Tome 2; Tome 3; Tome 4

Pat Barker, Le silence des vaincues

Sarah Barmak, Jouir

MC Beaton, Agatha Raisin Tome 6; Tome 7; Tome 8; Tome 9, Tome 10

Claire Berest, Rien n’est noir

Rutger Bregman, Humanité, une histoire optimiste

Iris Brey, Le regard féminin

Emily Brontë, Les Hauts de Hurlevent

Melvin Burgess, La Sorcière oubliée

J.L. Butler, Rien que pour moi

C

Nicolas Cartelet, Dernières fleurs avant la fin du monde

Dan Chaon, Une douce lueur de malveillance

Mona Chollet, Chez soi

Maryse Condé, Moi, Tituba sorcière

D

Constance Debré, Playboy; Love me tender

Santiago Diaz, Talion

Kalsey Rae Dimberg, Disparaitre ici 

F

Cédric Ferrand, Wastburg

Camille Froideveaux-Metterie, Seins, en quête d’une libération

G

Roxane Gay, Bad Feminist

Laurne Groff, Les monstres de Templeton

H

Elizabeth Jane Howard, Etés anglais

I

Laila Ibrahim, Le Crocus jaune

K

Stephen King, Simetierre; Shining

M

Enrico Marini, Batman The Dark prince charming Tome 1; Tome 2

Victoria Mas, Le Bal des folles

Tom McAllister, Ce qui nous tue

Madeline Miller, Circé

Sean Murphy, Batman White Knight

N

Agnès Naudin, Affaires d’ados

O

Joyce Carol Oates, Un livre de martyrs américains

Tsugumu Ohba, Death Note tome 1

Dawn O’Porter, Les Indomptables

S

Scott Snyder, Severed, destins mutilés

Deb Spera, Le Chant de nos filles

Gloria Steinem, Ma vie sur la route

T

Mariko Tamaki, Harley Quinn Breaking Glass; Mes ruptures avec Laura Dean; Cet été-là

V

Marie Vareille, La vie rêvée des chaussettes orphelines

W

Sarah Waters, Caresser le velours

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s