« La vallée où je vis »

L’un des grands drames récurrents de la rentrée littéraire, c’est quand même le rapport entre la somme impressionnante de bouquins publiés (il y en a genre 581 cette année) et la quantité infinitésimale de romans qui seront effectivement mis en … Lire la suite