Le cadran

Peut-être qu’on est lundi, ou vendredi soir, j’sais pas vous, mais le compte des jours se résume chez moi à « on est dans une faille temporelle, quelque part entre mars et l’été ». Dans ce marasme, on est beaucoup à lentement … Lire la suite