“True beauty is measured by the number of pearls within you, not those around your neck.”

Allez, on fait une petite pause dans son Agatha Raisin (aka la fouine des Cotswolds) pour causer lecture Charleston avec la reine du genre, Lucinda Riley, et son dernier opus de la saga des Sept soeurs, La Soeur à la … Lire la suite

Le parfum des ensaïmadas

C’est moi ou c’est la journée la plus déprimante de l’année ? Non parce qu’ici, il pleut depuis plus d’heures qu’il n’y en a dans une journée quand même… Moi, face à ce genre de dimanche, j’aime opposer mon bouclier … Lire la suite

La Belle Otero

On en parle du dernier Clarisse Sabard ? Non parce que… il se pourrait bien que Rosy ait adoré et qu’elle ait envie de partager son enthousiasme sur des lignes et des lignes (préparez la barre de défilement !) Un … Lire la suite

Middle sis

Rosy ressent toujours un plaisir particulier à l’idée d’entamer une nouvelle lecture Charleston (et Rosy aime parler d’elle à la troisième personne, c’est pathologique) et ce fut le cas quand elle ouvrit le nouveau roman de Debbie Macomber, Bon retour … Lire la suite

La dernière femme de chambre

Si je vous dis « Titanic », tout de suite, il y a tout un tas d’images qui ne manqueront pas de vous exploser à la tête (Rose qui vole, un gigantesque Iceberg, Leo qui était si beau que ça vous brulait … Lire la suite

Jingle bell rock

A mon calendrier de l’avent Lindt, nous sommes le 21 décembre, autrement dit, il est de bon ton de vous poster une petite chronique spéciale #MerryChristmas #OrgieDeChocolat #MagasinsBlindés #MamanJaiRatéLavion ! Dans le cadre de ma merveilleuse petite aventure de lectrice … Lire la suite

« Le bonheur est un ange au visage grave. »

En panne d’inspiration pour le Cold Winter Challenge ? Ou juste envie de vous plonger dans une excellente lecture d’hiver ? L’Ange de Marchmont Hall n’a pas juste une couverture de dingue (je crois que c’est ma préférée de toutes … Lire la suite

The beekeeper’s daughter

En ce moment, avec la pluie qui a décidé qu’elle était franchement chez elle derrière les carreaux, le bonheur ne se résume t-il pas à un bon bouquin et un peu de miel au fond d’une tasse de thé ? … Lire la suite

« These violent delights have violent ends. »

Comme toujours ou presque avec mes lectures Charleston, je m’étais bien gardée de lire le moindre résumé avant de me lancer dans ma lecture et j’avoue que je n’aurais jamais imaginé être emportée aussi loin par le premier roman d’Anne … Lire la suite