Le chlore ou les barreaux

J’ai été plus que ravie en découvrant que le nouveau Tsiolkas faisait partie de ma sélection de titres de la rentrée littéraire. Remember, chers vous, l’année dernière j’avais adoré Jesus man, portrait d’une Australie de fin de nineties sans concession où la solitude … Lire la suite