Peculiar tales

Avis aux amateurs de livres fictifs dans les livres (Bigup à Beedle le Barde) : fin 2016, j’ai eu la surprise de recevoir Les Contes des Particuliers, un titre qui ne sera surement pas inconnu à tous les fans de … Lire la suite

When the lights go out…

Coucou, dans une semaine c’est Noël, c’est moi ou Décembre file plus vite qu’une nuit de bingewatching d’Orange is the new Black ? J’espère avoir le temps de vous proposer deux ou trois idées de cadeaux (toujours rayon lecture, hein, côté lave-vaisselle, j’suis … Lire la suite

Upside down

Non, non, il ne s’agira pas du monde à l’envers de Stranger Things, quoiqu’on reste dans les univers souterrains et franchement barrés avec Alice au pays des Morts-Vivants de Mainak Dhar. Ce roman m’a été offert pour mon dernier jour de boulot … Lire la suite

« Putain de conte de fays ! »

Au sommet de ma wishlist d’anniversaire, il y avait American Fays d’Anne Fakhouri et Xavier Dollo (alias Thomas Geha, découvert cette année à Rennes 2, la fac que je ne désespère pas de quitter un jour pour le joyeux monde … Lire la suite

Pépin de pomme

La trilogie des Outrepasseurs se termine déjà avec Le Libérateur, que j’ai eu la chance de découvrir en avant-première grâce aux éditions Gulf Stream et à son auteure adorable, Cindy Van Wilder (un énorme merci collectif et amoureux). Si vous … Lire la suite

Libérée, délivrée !

Petit aparté quant au titre : tout individu qui trouvera la vanne subtile (vraiment subtile) par rapport à ma dernière lecture, le tome 2 de la saga des Outrepasseurs, intitulé LA REINE DES NEIGES gagne mon estime éternelle. Inutile de laisser planer … Lire la suite

La nuit du chasseur

Hello mes amours ! Je refais enfin surface après une *biiiip* de *biiiip* de grippe. Pire moment de ma vie après la JAPD. Dans mes moments de « mieux » j’ai quand même lu un peu et j’ai même fait une très … Lire la suite

Beware : nez crochus, pattes de corbeaux et yeux de serpents !

Je sais pas vous, mais quand j’étais petite, j’étais fan de sorcières et autres créatures maléfiques de conte. Peut-être parce que je suis bretonne et que la forêt de Brocéliande est pas loin (PAYE TON AUTO-ANALYSE FOIREUSE), peut-être parce qu’on … Lire la suite