« We can be heroes… just for one day. »

Ecrire une chronique juste avant de partir au taff, je l’avais encore jamais fait. JE SUIS ON FIRE. (En espérant que mon état naturel d’amorphitude post-réveil ne déteigne pas trop ici.) Ce matin, donc, on parle du dernier Laurent Mauvignier, … Lire la suite