Les bocaux sous la terre

C’était le prénom sur toutes les lèvres à la dernière rentrée littéraire, le prénom qui mettait des étoiles dans les yeux à tous les libraires à peine prononcé, celui qui m’a fait acheté un livre de sept cent pages les … Lire la suite

« La grande chaine de la terreur. »

Ça y est, on est enfin en octobre, on se met gentiment dans son ambiance préférée mi-spooky mi-pumpkinpies, on enfile une combi piloupilou et on lit des histoires de sorcières, parce que c’est le thème du #HMSFFF challenge ce mois-ci … Lire la suite

Le Marteau

Lesgarslesmeufs cet été, j’ai découvert Joyce Carol Oates ENFIN ! Depuis le temps que j’entends des critiques dithyrambiques sur les oeuvres de cette grande autrice américaine, ça aurait pu me faire l’effet Joconde « ouais bon c’est juste le portrait d’une … Lire la suite

« Tout me ramène à elle. Moi la première. »

Je suis la seule à sortir mon porte-monnaie direct quand j’entends parler d’histoire d’amour queer où le sujet ne serait pas le coming-out ou l’homosexualité en soi ? J’en doute, je pense plutôt qu’on est soixante-treize milliards. Ja-mais dans l’excès. … Lire la suite

“Empathy is the most radical of human emotions.”

Premier post post-lockdown ! Alors, comment va la vie ? Vous êtes team #retouràlavienormale ou #lesgensmavaientpasmanqués ? Deuxième catégorie par ici mon capitaine, c’est même pour cette raison que je profite à fond de ces quelques petits jours de congés … Lire la suite

Free the nipple

Aujourd’hui, on va parler poitrine, boobs, eins, cette partie de notre anatomie souvent comparée à des fruits de différentes tailles, souvent décrite à grands renforts d’expressions chatoyantes et aussi bien venues que moi à un colloque sur la théorie des … Lire la suite

The gibbeners

Bon, c’est le premier post de confinement. J’espère que vous avez la chance d’être à l’abri, en sécurité et au chaud à la maison et si vous êtes soignant.e, caissier.e, pharmacien.ne, buraliste, boulanger.e ou autre travailleur.euse sans possibilité de télétravail/de … Lire la suite

Sub rosa

« JOUIR ». Cinq lettres capitales qui s’étalent en rouge vermillon histoire qu’on ne passe plus à côté. Moi je n’ai pas pu, surtout quand on sait que cet essai de l’autrice et journaliste canadienne Sarah Barmak sur l’orgasme féminin est édité … Lire la suite

« Il a quelque chose que nous n’avons pas, il a le verbe. »

Janvier s’achève et Janvier c’était quoi ? OUI C’ETAIT LE MOIS DE LA GALETTE ET JE RAGE PAS DU TOUT PARCE QUE J’AI JAMAIS EU LA FEVE SUR 9 GALETTES. Mais c’était surtout le mois des utopies et dystopies pour … Lire la suite

L’Abattoir du lac

Je vous interromps deux secondes dans vos ouvertures de calendriers de l’avent, dégustations de chocolats chauds et autres activités de saison essentielles et pailletées pour poursuivre mon petit cycle de chroniques #RayCelestin avec le second opus de sa saga full … Lire la suite