Free the nipple

Aujourd’hui, on va parler poitrine, boobs, eins, cette partie de notre anatomie souvent comparée à des fruits de différentes tailles, souvent décrite à grands renforts d’expressions chatoyantes et aussi bien venues que moi à un colloque sur la théorie des … Lire la suite

The gibbeners

Bon, c’est le premier post de confinement. J’espère que vous avez la chance d’être à l’abri, en sécurité et au chaud à la maison et si vous êtes soignant.e, caissier.e, pharmacien.ne, buraliste, boulanger.e ou autre travailleur.euse sans possibilité de télétravail/de … Lire la suite

Sub rosa

« JOUIR ». Cinq lettres capitales qui s’étalent en rouge vermillon histoire qu’on ne passe plus à côté. Moi je n’ai pas pu, surtout quand on sait que cet essai de l’autrice et journaliste canadienne Sarah Barmak sur l’orgasme féminin est édité … Lire la suite

« Il a quelque chose que nous n’avons pas, il a le verbe. »

Janvier s’achève et Janvier c’était quoi ? OUI C’ETAIT LE MOIS DE LA GALETTE ET JE RAGE PAS DU TOUT PARCE QUE J’AI JAMAIS EU LA FEVE SUR 9 GALETTES. Mais c’était surtout le mois des utopies et dystopies pour … Lire la suite

L’Abattoir du lac

Je vous interromps deux secondes dans vos ouvertures de calendriers de l’avent, dégustations de chocolats chauds et autres activités de saison essentielles et pailletées pour poursuivre mon petit cycle de chroniques #RayCelestin avec le second opus de sa saga full … Lire la suite

Palsgraf vs Long Island Railroad Co

Toute à ma deuxième et toujours excellente saison 2 de Mindhunter full of Holden-Emmanuel Macron, ces temps-cis, j’avais envie de rester en Amérique et dans du très costaud, aussi me suis-je tournée vers un récit autobiographique qui a beaucoup fait … Lire la suite

« Je ne suis pas une muse. Je suis quelqu’un. Point. »

Bon est-ce qu’on en parle de ce livre qui m’a fait googlisé deux cent fois « Daisy Jones & The Six » histoire d’être BIEN BIEN sûre que ce groupe n’avait jamais existé dans la vraie vie ? Ouais, on en parle. … Lire la suite

« It’s the soul that needs surgery »

Il y a des maisons d’édition qui ne nous déçoivent jamais, et en jeunesse, oh gosh Lumen en fait partie. Et pour preuve, aujourd’hui, je vais vous parler d’une petite pépite à base de boulons et de plaques de tôle … Lire la suite

Timi

Qui dit dimanche dit petite chronique pour accompagner le café, les croissants et la petite playlist du matin chill qui va bien. Cette semaine j’ai littéralement dévoré le premier roman d’Ayobami d’Adebayo, Reste avec moi, chez les éditions Charleston (merci … Lire la suite