« An empty brain is the devil’s shop. »

A la base, je devais écrire un courrier pour ma mutuelle mais BIZARREMENT, je me sens plus inspirée par cette chronique (balek, procrastination is my bff). Nous allons donc délaisser l’univers merveilleux des remboursements médicaux pour l’Angleterre de la fin … Lire la suite