Aurore -18

Je l’avoue, la littérature érotique, c’est un peu ma faiblesse à moi. Enfin l’une de mes faiblesses, parce que je pourrais aussi évoquer mon penchant pour l’accumulation de vernis à ongles ou mon incapacité à résister à l’odeur de caoutchouc … Lire la suite