« Certaines choses valent que l’on meurt pour elles. »

Avant de clore le mois d’octobre et de se replonger dans le week-end d’Halloween à base de citrouilles creusées, de gavage de dragibus et et de films avec des gens possédés, aujourd’hui, parlons bien, parlons dystopie young adult. Hier, j’ai terminé The Ones de … Lire la suite