God save the queen !

Vous vous souvenez ? L’année dernière, j’avais organisé mon premier concours sur le blog avec L’Eveil des Macchabs de Ty Drago. Et bien, voilà enfin la suite ! Un grand merci aux éditions Bayard Jeunesse et au blog Fais-moi-peur pour ce second tome que j’attendais avec la patience d’un suricate. (Je vous assure, les suricates ne sont pas réputés pour être particulièrement patients.)

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Depuis l’incident « Kenny Booth », les Fossoyeurs, cette bande de gamins capables de voir les envahisseurs appelés Macchabs tels qu’ils sont (à savoir des cadavres en putréfaction gentiment cracra),  ont repris du poil de la bête. Désormais, grâce à Will, ils savent qu’ils peuvent tuer leurs ennemis. Ce qu’ils ignorent, en revanche, c’est qu’une nouvelle créature est en ville… Et sous le masque impeccable d’une politicienne au charme magnétique, celle qu’ils ne tarderont pas à surnommer « La Reine des Macchabs » entend bien prendre possession de Philadelphie et par là-même, réduire à néant l’équipe des Fossoyeurs.

Un second tome dans la même veine que le précédent : autrement dit si l’Eveil vous a plu, la Reine devrait également vous séduire. Je suis plutôt fan, d’abord parce que l’histoire imaginée par Ty Drago est une vraie bonne histoire de littérature jeunesse : une bande de gosses qui lutte contre une invasion de semi-zombies/semi-créatures extraterrestres, avec de l’action, tout un imaginaire… C’est ce qui m’avait plu dans L’Eveil des Macchabs, et qu’on retrouve ici.

Les points de vue s’alternent entre celui de Will, le jeune héros des Fossoyeurs et celui de Lilith Cavanaugh, nouvelle chef des Macchabs. Tout au long de l’histoire, l’auteur distille des indices sur les plans des uns et des autres, mais on n’échappe finalement pas aux retournements de situation et au suspense. La fin, si elle reste conventionnelle, est particulièrement efficace.

Ce second opus, c’est d’abord la MEGA-AVENTURE, et faut pas s’en cacher, c’est ce qu’on aime en littérature jeunesse. Mais il dresse aussi le portrait d’enfants contraints de faire preuve de maturité à un âge précoce (y’a pas mal d’épisodes douloureux toussatoussa) et c’est une dimension de l’histoire qui m’a plue également.

Je conseille encore donc, et en premier lieu aux plus jeunes qui devraient adorer.

Ty Drago, La Reine des Macchabs (tome 2), Bayard Jeunesse.

Publicités

2 réflexions sur “God save the queen !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s