« Nous sommes la misère et la multitude. »

En cette ère du roi-spoil (bon courage aux camarades qui évitent les tirs entre GOT et Avengers) et comme nous allons parler d’un tome 2, je déconseille comme d’habitude la lecture de cette chronique à celleux qui n’ont pas encore … Lire la suite

« Je suis assis au bord de moi et j’ai peur du vide. »

Coucou retour du post-apo, du virus et du Z qui sort des sentiers battus ! Aujourd’hui je vais vous parler du premier volet du diptyque Chaos de Clément Bouhélier, paru y a déjà un bail chez les éditions Critic. Je l’ai … Lire la suite

He who sows the wind…

La rentrée arrive à grand pas, ce qui signifie que le blog va officiellement cesser de se toucher la nouille, et quelle meilleure façon de « reprendre le rythme » (avoue, tu entends ta daronne dans ta tête) que de vous parler … Lire la suite

Madre Patria

Parce que la rentrée littéraire, ce n’est pas juste Marie-Thérèse d’Autremont qui découvre sa propre sensualité dans les bras de Jean-Eudes avant de sombrer dans une mélancolie narrée sur sept cent pages à grands renforts d’anaphores (toute ressemblance avec un … Lire la suite

« C’est pour les vivants, un peu d’enfer… »

Et ouais Michel, c’est l’heure de renflouer un peu le #Zombies sur le blog ! Je suis toujours cliente dès lors qu’il s’agit de post-apo et de morts-vivants, mais il faut reconnaître que l’originalité n’est pas toujours au rendez-vous et que … Lire la suite

« This predator I let in knows my heart »

En voilà un bouquin que j’étais ravie de l’avoir entre les mains. (Commencer sa chronique dans un français impeccable : check.) Souvenez-vous, j’avais adoré le tout premier roman de Christophe Sémont, Soleil noir, un thriller qui nous embarquait en Amérique … Lire la suite